L’hypnose pour la fatigue psychosomatique et psychique

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Dans cet article, vous allez découvrir en quoi l’hypnose agit contre la fatigue psychosomatique et psychique. Le mental joue un effet un rôle essentiel dans le bien-être. Le psychisme et le corps sont étroitement lié et influent l’un sur l’autre.

La fatigue psychosomatique et psychique peut donc entrainer des symptômes psychologiques et corporels, comme de l’irritabilité, des courbatures, des maladies de peau… L’hypnose est une solution naturelle pour lutter contre la fatigue psychosomatique et psychique.

L'hypnose pour la fatigue psychosomatique et psychique

L’hypnose contre l’épuisement mental et psychique

La fatigue psychosomatique et psychique est liée à un mental en souffrance. C’est l’esprit qui va mal qui envoie des signaux de fatigue au corps. Pour autant, la perception de la fatigue est une réalité qui demande à être prise en charge pour ne pas la laisser empirer et risquer un burn-out.

Face à une fatigue intense, il est nécessaire d’arriver à se reposer.

Une séance d’hypnose se déroule dans le calme. Il faut se sentir en confiance. L’hypnothérapeute s’attache donc à élaborer un environnement agréable et serein.

Le silence qui entoure la séance, mis à part la voix et les sons voulus par le professionnel, est propice à se recentrer sur soi, à laisser aller ses pensées et à lâcher prise, sans se laisser influencer par des stimuli extérieurs non désirables. Cela apaise l’esprit.

Par ailleurs, l’aspect psychosomatique de la fatigue fait qu’elle est parfois ressentie d’une façon non fidèle à la réalité. L’hypnose, en s’appuyant pour beaucoup sur la respiration, permet de renouer avec la réalité. Cela aide à vivre avec l’instant présent.

Le passé est accepté tel qu’il est et l’avenir n’est pas supposé. Cela stoppe l’emballement des idées, et apporte du répit. Car ressasser ses pensées sans cesse est source d’épuisement psychique.

L’hypnose amène à un état de conscience modifié, entre la veille et le sommeil. L’inconscient est alors réceptif et peut recevoir des suggestions, qui peuvent l’amener à voir les choses différemment. Le mal-être qui génère la fatigue mentale peut alors être soigné.

Respirer mieux pour être moins fatigué psychologiquement

Certaines personnes ne sont pas réceptives à l’hypnose. Toutefois, l’hypnose s’appuie beaucoup sur la respiration. Il est donc possible pour tous d’utiliser les techniques respiratoires pour vaincre la fatigue psychosomatique et psychique.

En respirant mieux, l’organisme va mieux. Il s’oxygène correctement et trouve les ressources nécessaires à son bon fonctionnement. C’est une source de bien-être qui se reflète sur le mental et sur le corps, les deux étant indissociables.

En cas de fatigue psychosomatique, la respiration est souvent déréglée. Le diaphragme, qui encaisse les chocs émotionnels, physiques et psychologiques, est tendu. Cela perturbe les flux d’air et d’énergie, accentuant encore la fatigue.

Cette situation n’est pas définitive. Il est possible de débloquer son diaphragme pour respirer mieux et ne plus être fatigué psychiquement. Cela facilite aussi la pratique de l’hypnose pour ceux qui souhaitent utiliser cette solution.

L’aide d’un coach en respiration est le moyen le plus simple pour y arriver. Il délivre des exercices de respiration adaptés, qui peuvent ensuite être pratiqués en parfaite autonomie, en cas de fatigue psychosomatique avérée mais aussi en prévention.


Lisez aussi:

Hypothyroïdie et fatigue : comment booster sa thyroïde ?

La respiration pour sortir de l’épuisement chronique naturellement ?